pose de parquet rennes rénovation neuf

pose de parquet rennes rénovation neuf
5 (100%) 1 vote

pose de parquet rennes rénovation neuf

pour une pose de parquet flottant ou collé Le sol doit être régulier.
S’il ne l’est pas, il sera impératif de faire un ragréage de catégorie hp2. Sur ancien carrelage, il est recommandé de poser une natte de désolidarisation acoustique et de remonté étanche un produit d’accrochage sera une première étape un liquide sera à répendre sur le sol, puis d’égaliser avec une lisseuse appelé flamande (longue truelle métallique).dalle sol pvc
Cependant, les solutions de ragréage ne sont utilisables que pour de faibles dénivelés (c’est-à-dire inférieures à deux centimètres sur toute la surface du plancher). Au-delà, il faut effectuer une mise à niveau plus complète de ragréage hp4 fibré

Dans le cas où le sol demande une épaisseur supèrieur à 4 cm, on réalisera une chape de mortier. C’est un mélange de sable et de ciment, et que l’on nivelle à l’aide d’une règle. ; elles sont de longueur variable Cependant il est conseillé d’utiliser une règle en aluminium qui est plus précise et plus régulière. Il faut choisir la plus grande règle de longueur inférieure à la largeur de la pièce

ragréage extérieur
ragréage extérieur

Si les irrégularités du sol sont larges et peu profondes, on peut aussi étaler des plaques adapté à la compensation selon les cuvettes de la pièce à réaliser dont le nombre fera l’épaisseur. Ce tapis participera en outre à l’isolation phonique.

pour le Choix du parquet un grand nombre d’essence variable veinure,couleur épaisseur d’usure

Un bon parquet coûte cher mais aura une surface mieux finie,

finition parquet
finition parquet

de plus bel aspect. En outre, il résistera beaucoup plus longtemps à l’abrasion, à la pression (pieds de meubles, talons aiguille) et surtout au cisaillement dans les endroits de grand passage, surtout si le substrat est souple (ancien plancher, moquette…). D’un autre point de vue, si la pièce est une chambre peu fréquentée et que le sol d’origine est bien plan et très rigide, on peut se contenter d’un produit bon marché. Il peut être préférable de choisir un parquet de bois naturel, simplement poncé et de le vitrifier ensuite. La « vitrification » des produits du commerce est la plupart du temps fragile. Un parquet simplement ciré est plus sensible aux projections d’eau mais il sera plus facile de le remettre en état par ponçage en cas d’impacts, de rayures ou de taches.
Tenir compte des raccordements avec les pièces adjacentes, du jeu sous les portes, pour choisir l’épaisseur du parquet en préférant toujours la plus forte épaisseur (minimum 10 mm).
Un autre élément déterminant le choix est la possibilité de se procurer des accessoires compatibles avec le parquet (seuils de portes…) et celle de pouvoir se réapprovisionner dans la même gamme de produit pendant plusieurs années.

 

Chaque essence a ses particularités. L’érable jaunit avec le temps et est très sensible à l’humidité tandis que le chêne ou le hêtre sont plus résistants et les marques de coups passent plus inaperçues.